Pour tout vous dire, le Petit Maltais a un peu hésité avant de vous parler de cette plage… Ben oui, si Fomm ir-Riħ est si tranquille, c’est qu’elle n’est pas très connue. Mais bon, les bons plans se partagent entre amis !

Fomm ir-Riħ, c’est donc un petit havre de paix sur une île surpeuplée en été… qui se mérite ! Bien sûr, vous pouvez vous en approcher en bus, jusqu’au village de Bahrija ou encore mieux, en voiture mais le chemin ne s’arrêtera pas là, il faudra nécessairement continuer à pied. Ceux qui aiment la randonnée prendront plaisir à emprunter les petits chemins parfois escarpés qui mènent à cette plage de galets blancs à l’eau translucide. Les autres (surtout ceux qui sont venus en tongs)… seront contents d’arriver !

DSC02976
La plage en elle-même n’a rien d’exceptionnel si ce n’est son côté encore sauvage, mais la vue que l’on a depuis celle-ci, ou lorsqu’on se trouve au milieu de l’eau, est à couper le souffle !

Quelques petites choses à prévoir pour passer la journée sur la baie de Fomm ir-Riħ :

  • De l’eau (beaucoup)
  • Des baskets
  • Un parasol ou au moins un chapeau, il n’y a pas d’ombre
  • De la crème solaire (pas d’ombre on vous dit)
  • Masque et tuba
  • Quelque chose à manger, si vous faites une crise d’hypoglycémie, ça va être compliqué de remonter jusqu’au village !

 

Justement, remonter : c’est là que ça se complique. Car y arriver, ça allait, bon on y amènerait pas la mamie certes, mais pour peu qu’on soit en bonne santé, pas de problème. Au retour, on vous prévient ça monte pas mal. Sous 35°C après une journée snorkeling et bronzette, ça pique un peu !

En bref, le Petit Maltais vous conseille Fomm ir-Riħ, mais sans mamie et sans tongs !

DSC02968DSC02978DSC02967

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.