Si pour certains Pâques signifie seulement début du Printemps et œufs en chocolat, pour les Maltais, très catholiques, l’aspect religieux est extrêmement présent.

Pâques à Malte

Pâques à Malte

Avec de nombreux festivals, des processions, des jeux de la passion, des marches et diverses autres célébrations, la semaine de Pâques à Malte est plus commémorée que Noël. Il faut également savoir que contrairement à la France, le Lundi de Pâques n’est pas reconnu comme étant un jour férié.

La semaine sainte, qui est destinée à célébrer la passion, la mort et la résurrection du Christ, débute officiellement le dimanche des Rameaux (le 9 avril cette année), une semaine avant le dimanche de Pâques. Mais en réalité les Maltais commencent le vendredi qui précède le vendredi saint en faisant une procession avec la statue de Notre Dame de Peine à La Valette et ailleurs dans certains villages. Ensuite, tout au long de cette semaine, de nombreux étendards et illuminations  animent les rues de Malte.

Durant le jeudi saint, qui représente le dernier repas de Jésus-Christ et le début du deuil, de nombreuses églises exposent des représentations de ce dernier dîner et de l’histoire de Pâques d’une manière similaire aux crèches de Noël. En ce jeudi saint, la tradition veut que les familles visitent sept églises pour rendre hommage aux autels de repos.

Lien sponsorisé :

Pâtisserie La Tartine à Mosta

C’est aussi une sorte veillée funèbre qui commence car le Christ mourrira le lendemain (le Vendredi Saint pour ceux qui ont suivis !) donc rien de tel qu’une longue marche nocturne pour se remettre les idées en place. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela marche ! Ca déplace même plus de 10.000 fidèles dans tout Malte ! Alors soyez prévenu, il va y avoir du monde sur les routes cette nuit là ! Vous verrez des marcheurs partout, tous préparant leur défi personnel : Rallier les villes de Mellieha à Marsascala en passant par le Dôme de Mosta soit plus de 30km de 2h du matin à 7h30 pour le lever du soleil ! Et comme dans tout marathon, tout est prévu : ravitaillement pour les randonneurs de la nuit, grands-mères encourageantes devant leurs portes… et même des bus pour les plus fatigués !

Le vendredi saint, jour de deuil officiel et donc férié ici, les églises dépourvues de leurs ornements traditionnels, l’absence de cloche et de messe, apportent une atmosphère très sombre et peusante. Cependant, de grandes et nombreuses processions ont lieu à divers endroits. Zebbug à Malte tout comme Xaghra à Gozo sont réputés pour leurs cortèges extravagants. D’autres processions se trouvent notamment à La Valette, aux Trois Cités, à Mosta où vous pourrez voir des repentis marcher avec les pieds nus enchainés… Des processions impressionantes de ferveur et receuillement aussi dans les villages de Luqa, Naxxar, Paola, Qormi, Rabat et bien d’autres pour Malte, mais également à Nadur, Victoria, Qala… à Gozo. Ces processions ont généralement lieu dans l’après-midi.

Enfin, le dimanche de Pâques, l’ambiance est tout autre. En effet les Maltais célèbrent la résurrection du Christ, une procession a donc lieu dès le matin. Durant celle-ci, une statue du Christ Ressuscité est portée par le cortège accompagné de fanfares, le tout dans une ambiance joyeuse. Les églises retrouvent leur éclat et des messes spéciales y sont organisées. L’événement est le plus impressionnant au port de La Valette et aux Trois Cités.

Le repas de Pâques à Malte

Lors du dimanche de Pâques, les familles se réunissent autour d’un grand déjeuner et s’échangent de petits cadeaux comme les célèbres œufs au chocolat. La tradition veut également que pour la rupture du jeûne, on déguste le « Figolli », gâteau sec à la pâte d’amande, chocolat et au citron.

Pâques à Malte

C’est à cette période de l’année que l’on trouve les Hot Cross Buns, brioche parfumées aux fruits confits, vraiment divines.

Brioches Hot Cross Buns

Comme chaque jour férié à Malte a sa spécialité, vous pourrez déguster du « Kusksu », une soupe traditionnelle de fèves, du « Qaghaq ta ‘l-Appostli » qui est un pain décoré d’amandes et de graines de sésame vendu le jeudi saint et vendredi saint, ou encore le « Kwarezimal » qui est un gâteau composé de miel, d’amandes et de diverses épices.

Vous l’aurez compris, les Maltais prennent très à cœur cette célébration religieuse. Et vous, serez-vous de la partie ?

 

Lien sponsorisé :

LPM-banniere.3.2-e1465372142827

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.