Après quelques visites de repérage, une réflexion approfondie, vous avez décidé de créer votre propre entreprise à Malte, et vous avez bien raison !

En effet, en plus d’un cadre de vie exceptionnel, Malte offre de nombreux avantages pour encourager les entrepreneurs à s’y installer : un environnement entrepreneurial international, des procédures simplifiées, un faible taux de charges, des avantages fiscaux et une proximité géographique avec de nombreuses capitales de l’Europe et de l’Afrique du Nord. Malte possède également un des systèmes bancaires les plus solides au monde et le pays est classé sur la liste blanche de l’Europe.

À ce stade de votre projet de création d’entreprise à Malte, vous vous posez beaucoup de questions et vous voulez des réponses simples et précises. Le Petit Maltais a enquêté pour vous et a trouvé les réponses à vos questions :

1. Quelles sont les étapes de création d’entreprise à Malte ?

Créer une entreprise en se donnant toutes les chances de succès nécessite d’agir avec méthode en respectant des étapes chronologiques. Ainsi, on distingue trois phases importantes :

Préparer un résumé de votre projet (Executive Summary)

Lors de vos différentes démarches de création d’entreprise à Malte, vous serez amené(e) à fournir des informations précises sur la nature de votre projet.

Ces informations vont d’une part aider votre interlocuteur à vous proposer les meilleures solutions en termes de structuration et de statuts et d’autre part lui apporter les informations nécessaires pour effectuer son étude préalable obligatoire par la loi maltaise (Due Diligience).

Plus votre Executive Summary sera détaillé, plus il vous fera gagner du temps et aidera vos interlocuteurs à vous apporter des solutions optimales. Ce document de quelques pages peut contenir les informations suivantes :

    1. Résumé du projet
    2. Problématique client et solution proposé (produits, services)
    3. Avantage concurrentiel
    4. Marché
    5. Canaux de distribution
    6. Investissements
    7. CA prévu

Pour effectuer son étude préalable (Due Diligence), votre avocat maltais sera amené à vous demander des informations sur votre parcours professionnel et l’origine des fonds investis dans le projet

Valider la faisabilité de votre projet à Malte

Le choix de Malte pour implanter son entreprise peut être motivé par différents motifs dont :

    • Les avantages fiscaux
    • Un secteur d’activité privilégié à Malte : jeux en ligne, blockchaine, économie digitale, aviation, etc.
    • La position géographique et la pratique de l’anglais comme langue officielle
    • Le cadre de vie

On lit tout et son contraire sur Internet. C’est pourquoi, avant de se lancer dans une création d’entreprise, il serait nécessaire de valider si  :

    • L’activité nécessite une licence particulière
    • Mon entreprise peut bénéficier des avantages proposés par Malte
    • La structure est optimisée sur le plan juridique et fiscal
    • Les banques locales acceptent d’ouvrir un compte bancaire pour mon entreprise

Notre conseil :

La validation de ces points au préalable est indispensable pour éviter d’engager des frais de création, de maintenance et parfois de liquidation. Certains cabinets, peu scrupuleux, vont vous peindre un tableau idyllique et oublier de vous communiquer quelques détails cruciaux pour vous pousser à créer une entreprise à Malte. Le retour en arrière pourrait s’avérer très coûteux en termes d’énergie et de coûts associés.

Incorporer une entreprise à Malte

L’incorporation d’entreprise à Malte peut s’avérer assez facile et rapide : 10 à 15 jours en moyenne pour réunir les papiers et effectuer les démarches nécessaires.

Il est cependant conseillé de passer par un cabinet spécialisé pour se faire conseiller et assister dans ces démarches. En effet, les documents sont rédigés en anglais dans un langage juridique qui n’est pas à la portée de tout le monde. Un spécialiste pourrait vous faire profiter de son expérience pour tout comprendre et vous aider à prendre les décisions en toute connaissance de cause.

Voici les principales étapes pour enregistrer votre entreprise à Malte :

Dépôt du capital sur un CIF Account (Company in Formation Account), c’est un compte bancaire d’attente pour obtention d’un justificatif de la banque prouvant le dépôt du capital d’un minimum de 1164.69€.

Rédaction et dépôt des statuts « Memorandum of association and articles of association » M&A.

Réservation et enregistrement du nom de votre entreprise auprès du « Registrar of Companies».

Ouverture d’un compte bancaire

Enregistrement auprès des services fiscaux « Inland Revenue Department» pour obtenir le numéro fiscal TIN et le numéro VAT.

Obtention d’un permis ou d’une licence commerciale en présentant une demande auprès du Trade Services Directorate ou à Business First.

Enregistrement en tant qu’employeur à ETC (Employment and Training Corporation) et obtention du PE number (numéro d’employeur).

2. Combien coûte la création d’entreprise à Malte ?

Dans cette section, nous donnons des moyennes. Il faut savoir les prix varient beaucoup entre les différents cabinets. A la fin de ce paragraphe, nous vous donnons quelques conseils pour faire le bon choix.

Frais de création Enterprise à Malte :

Conseil préalable et validation des paramètres du projet en termes de licence, de structure juridique et d’avantages divers : entre 400€ et 800€

Incorporation d’entreprise : 1200€ à 2500€ selon la complexité de la structure, le nombre d’actionnaires et le cabinet choisi

Enregistrement fiscal et obtention d’un numéro de TVA : 600€ à 1000€ (ce n’est pas toujours nécessaire d’obtenir un numéro de TVA)

Assistance à l’ouverture d’un compte bancaire : 500€ à 800€

Frais annuels de maintenance d’entreprise à Malte : 

Domiciliation et services de secrétariat de base : 1200€ à 1800€

Comptabilité et 4 déclarations de TVA : 1600€ à 2400€

Audit (Bilan annuel) et tax return (déclaration fiscale) : 600€ à 1200€

Nos conseils :

Le conseil préalable n’est pas proposé par tous les cabinets mais nous vous recommandons de le demander afin d’engager votre prestataire et d’éviter toute déconvenue

Préparer un document type pour demander des devis précis et complets intégrant tous les services dont vous avez besoin

Lorsque vous recevez vos différents devis, faites un tableau détaillé des différents coûts pour comparer ce qui est comparable. En effet, des honoraires de création d’entreprise à 800€ peuvent cacher bien des surprises dans la suite.

3. Le créateur d’entreprise doit-il résider à Malte ?

Il n’est pas nécessaire de résider à Malte pour créer son entreprise à Malte.

4. Existe-t-il beaucoup de différences entre la France et Malte ?

D’un point de vue méthodologique, il n’existe pas de différences fondamentales. Cependant, si votre projet s’adresse au marché maltais, il ne faut surtout pas négliger les différences culturelles, les habitudes de consommation et la compréhension du tissu économique local. Malte reste un pays européen et ces différences ne sont pas si importantes comparées à ce que l’on peut rencontrer au Moyen Orient ou en Asie.

Il est conseillé de se baigner dans la culture locale, de rejoindre des groupes professionnels et d’en parler avec d’autres entrepreneurs locaux pour éviter de commettre des erreurs qui pourraient impacter négativement les performances de votre entreprise. En revanche, si votre projet nécessite une certaine confidentialité, il est préférable de se faire conseiller par des spécialistes tenus par le secret professionnel.

5. On parle souvent des avantages fiscaux de Malte, pouvez-vous nous en dire plus ?

Comme tout autre pays, Malte encourage les investissements étrangers sur son territoire. Cela dépend de la nature du projet, du potentiel d’emplois créés et du secteur d’activité. Les industries, les jeux en ligne et les innovations technologiques font partie des secteurs clairement soutenus par le gouvernement maltais.

Mais de manière générale, tout investisseur étranger peut bénéficier, sous certaines conditions, d’avantages importants. En effet, il est tout à fait possible d’avoir un taux d’imposition effectif de 5% pour les entreprises détenues par des actionnaires étrangers.

À cela vient se rajouter un taux de charges patronales de 10%, ce qui est assez faible comparé à d’autres économies européennes.

Pour les projets industriels, le gouvernement maltais encourage les entrepreneurs en offrant d’importantes réductions d’impôt, des allègements de charges et des locaux industriels à des tarifs défiant toute concurrence.

A la fin de cet article, nous vous donnerons quelques liens utiles pour accéder à des informations détaillées en Français sur le système fiscal maltais.

6. Pouvez-vous nous conseiller quelques cabinets spécialisés ?

Votre comptable et votre avocat vont vous accompagner tout au long de votre projet. Il est important que vous les choisissiez en fonction de vos propres critères. Un avocat qui me conviendrait, ne vous conviendra peut-être pas.

Vous pouvez demander conseil à vos amis ou à d’autres entrepreneurs mais je vous conseille de rencontrer plusieurs conseillers et de vous faire votre propre opinion.

7. Que conseillez-vous aux jeunes entrepreneurs intéressés par Malte ?

Créer son entreprise est une aventure extraordinaire et très riche d’enseignement sur le plan professionnel et personnel.

Le faire dans un pays anglophone et éclectique comme Malte, apporte un « plus » à cette belle expérience.

Mais la création d’entreprise est aussi une aventure risquée qui nécessite une réflexion approfondie, une bonne préparation et un travail soutenu et méthodologique.

Il est donc nécessaire d’y être préparé, de s’entourer et d’entrer dans des réseaux professionnels d’entrepreneurs pour se nourrir de leur expérience, de partager ses propres réflexions et de tester ses idées pour faire évoluer son projet en fonction des nouvelles données qui vont apparaître au fur et à mesure de l’avancement de votre création d’entreprise.

Je souhaite également dire que le travail de préparation est primordial pour bénéficier de tous les avantages qu’offre l’archipel de Malte. Il est important de bien se renseigner sur les structures d’accueil, les aides possibles et les structures juridiques optimales pour donner à votre projets toutes les chances de réussir.

8. Quels sont les liens utiles pour tout savoir sur la création d’entreprise à Malte ?

Tout d’abord, nous vous conseillerons de consulter le site de Malte Conseils qui apporte des informations complètes en Français.

Malta Entreprise apporte également des informations précieuses en anglais.

Si vous maîtrisez l’anglais, vous pouvez obtenir des informations sur la fiscalité sur le site du commissionnaire des impôts maltais 

Enfin n’hésitez pas à poser vos questions ou à partager votre expérience en commentaire en bas de cet article.

20 Réponses

  1. Milagres Carlos

    Bonsoir, j’aurais Besoin de plus d’informations concernant lá creation d’une société ou le siège social serait sur l’ile de Malte, ou en holandês.
    Cette société est relationé avec la vente de montres et autres accessoires aux enchères online.
    Por plus d’informations me contacter.

    Milagres Carlos.

    Répondre
  2. Fleury

    Bonjour,
    Je suis francais je voudrais investir sur l’île mais j’aimerai un encadrement d’un avocat pour mes démarches

    Répondre
    • le petit maltais

      Bonjour Fleury,
      Merci pour votre fidèlité. Contactez nos partenaires de MALTE CONSEILS http://www.Malte-Conseils.com pour ce genre de demandes, c’est leur métier de vous conseiller et de vous aider sur les secteurs propices à Malte.
      C’est à la fois un cabinet d’avocat francophone (ancien ambassadeur de Malte en France, Me Mark Magiani) associé à une agence immobilière ainsi que des services d’aide à l’emménagement (voitures, téléphonie, banques, inscriptions…)
      Bonne chance pour votre projet! email : info@malte-conseils.com – Téléphone +356 777 999 19

      Répondre
  3. Boutin

    Dirigeante d une SASU en France dans le second oeuvre BTP (poseur de tout revêtement sols et murs- peintre décorateur) formateur indépendant et en parallèle avec une autre petite entreprise de créations couture équipements enfants nous envisageons nous installer à Malte.
    Pouvez vous nous renseigner sur les premières démarches…les contacts
    Nous aimerions une installation a la campagne proche des villes dans un logement de fonction et atelier.
    Nous vous remercions et vous prions d accepter notre profonds respect.

    Répondre
    • le petit maltais

      Merci beaucoup pour votre email et intérêt pour notre guide Le Petit Maltais.
      Le plus simple pour votre demmande est de vous adresser à des spécialistes qui répondrons gratuitement à vos questions et pourront vous accueillir dans le cadre du développement de votre projet :
      http://www.malte-conseils.com/
      Ils sont en lien avec des agences immobilières sérieuses et vous aiguilleront à coups sûrs!

      Répondre
    • le petit maltais

      Excellent et libre de contraintes.
      Il faut juste de préférence être accompagné pour l’ouverture du statut les premières semaines mais sinon c’est top!

      Répondre
  4. yaya

    bonjour, je voulais votre aide s’il vous plait, moi je suis algérienne et mon directeur ici est un italien, il veut ouvrir ouvrir une société a malte et il ma proposé d’être son associer, il ma dit que je peux avoir mes papiers comme un citoyen européen est ce que cela est vrai, je connais rien sur les lois du malte aidez moi et merci d’avance

    Répondre
    • le petit maltais

      Bonjour Yaya,
      En tant qu’Algérienne, la procédure est la même dans tous les pays de l’Union Européenne (visas, titre de séjour…).
      N’hésitez pas à consulter le site http://www.malte-conseils.com pour plus d’infos
      Bonne chance !

      Répondre
  5. ben hassen

    Bonjour
    j’aimerais ouvrir une société a malte, je suis tunisien et j’aimerais avoir plus de detail.

    Répondre
    • le petit maltais

      Bonjour Wassim,
      C’est très simple à Malte car c’est la culture anglosaxonne qui prime : donc l’entreprenariat est toujours facilité.
      Contactez http://www.malte-conseils.com où figure des tas d’infos essentielles pour créer sa société ainsi qu’un service d’accompagnement pas à pas en français.
      Bonne chance et bonnes affaires !

      Répondre
      • anass

        non je suis pas d’accord, l’entreprenariat n’est jamais c’est plutôt du vrai travaille et encore c’est quasiment compliquée de créer une entreprise quand tu fais parti des pays tiers c’est à dire tunisie ou Maroc je pense même que c’est quasiment impossible car faut avoir le work permit et plein d’autres papiers à savoir.

      • Editor2018

        Merci pour votre commentaire. Il est vrai qu’en étant de nationalité française ou européenne il est plus facile de créer son entreprise, mais rien n’est impossible à Malte ! Si vous avez un projet ou besoin de conseils personnalisés de la part d’experts, sachez qu’il existe des cabinets de conseils francophones qui sauront vous aider. Si cela vous intéresse, je vous invite à contacter Malte Conseils : http://www.malte-conseils.com/
        Nous vous souhaitons une très belle journée.

  6. Djoudi

    Bonjour Bernard

    Je suis français et souhaiterais ouvrir une pizzeria petite restauration artisanal où me conseillez-vous de m’installer dans Malte.

    Merci beaucoup pour votre réponse

    Répondre
    • le petit maltais

      Bonjour Djoudi,
      Il faudrait contacter une agence d’étude de chalandise pour cela. Venez en voyage d’étude et observez par vous même car le pays est très différents sur place que depuis sa vision de l’étranger. Les modes de consommation et prix aussi.
      Contactez http://www.malte-conseils.com pour un devis ou une étude préalable.
      Bonne chance

      Répondre
  7. BUISSON

    Bonjour, je suis résident Français et suis en train d’acheter un yacht pour créer une société de charter maritime mais au départ de la France exclusivement (Marseille).Je ne vais donc travailler qu’en France et un peu en Sardaigne et souhaiterai que mon bateau arbore le pavillon Maltais et ai pour objectif de créer une société Maltaise pour assurer l’activité de charter. Me conseillerez vous de faire ces démarches avec un avocat ?
    Quel statut de société me conseillerez vous ?

    Répondre
    • le petit maltais

      Monsieur,
      Merci de contacter nos collègues de Malte Conseils qui seront les meilleurs interlocuteurs pour les créations de sociétés et ont un avocat francophone très compétent à votre disposition.
      Bonne chance

      Répondre
  8. Ferrari

    Bonsoir
    Nous aimerions nous installer à Malte. Cet été nous sommes revenus pour commencer des démarches au niveau du travail pour mon conjoint. Il cherche dans le secteur de l’environnement ou le secteur d’agent d’assainissement d’eau. Un secteur très peu développé mais qui on pense à de l’avenir. Étant donné que Malte se développe bien depuis quelques temps. On aimerait savoir qui contacter pour que nos recherches soient plus simple.
    Merci beaucoup
    Charlotte

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.