Matelots en herbe ou vieux loups de mer, on vous dit tout sur la voile à Malte et où trouver les meilleurs mouillages dans notre bel archipel ! Ouvert sur le monde, “Voilier Liberté” est un concept sympa de croisières autour de Malte mais aussi des idées d’hébergements ludiques. Maéva et Gérard nous ont fait partager leur passion pour Malte et surtout Gozo, la mer, l’eau cristalline… et bien plus encore.

La mer vous appelle !

Bonjour Maéva, peux-tu nous raconter nous ton histoire et comment vous êtes arrivés à tout quitter pour vivre sur un voilier à présent ?
« C’est simple : un jour, nous avons décidé de changer de vie. Passionnés par la mer et la voile, nous résidons depuis cinq ans sur notre voilier, Hakuna Matata, un GibSea 442 de 13 mètres. Après de nombreuses pérégrinations en Méditerranée, nous avons finalement choisi de jeter l’ancre à Malte.
L’archipel offre de multiples possibilités, un climat privilégié, des mouillages à profusion avec une bonne tenue et des étapes courtes et ludiques. C’est donc le cocktail idéal pour une découverte de Malte et Gozo en voilier. En plus, avec sa météo clémente, on navigue toute l’année à Malte ! Voile sportive, ballade, cabotage, régate, mouillages… en famille ou entre amis, pour débutants ou confirmés. »

Avec Maeva comme guide experte, voici quelques idées pour s’amuser à bord d’un voilier à Malte:

La Valette, des mouillages en pleine capitale :

Face à Manoel Island, on plonge directement du voilier face à La Valette. Vue imprenable, ou un peu après vers Ta’Xbiex, au niveau du Royal Malta Yacht Club
Pour des mouillages avec des amis maltais et ambiance barbecue, c’est de l’autre côté de La Valette qu’on se retrouve le week-end à Bighi bay aussi appelées Rinella Bay (Les 3 Citées). Sympa, tous les bateaux sont amarrés ensemble. Si les week-ends sont endiablés, en semaine le mouillage est calme et la vue sur La Valette, imprenable. Un très bon abri, par tout temps, sauf vents de Nord-Ouest. Vraiment idéal pour arriver sur Malte.

En route vers le Blue lagoon

Pour faire la fête… pourquoi ne pas amarrer le voilier sur un coffre pour la journée en Baie de St Julian’s et profiter d’une ambiance terre/ mer ? Parfait pour découvrir Balluta Bay et surtout Spinola bay, le temple de la gastronomie de Malte… à 2 pas de Paceville, le monde de la nuit.
Vers le nord, en journée, on pourra déjeuner à l’entrée de Salina Bay juste avant St Paul’s Bay, on s’arrête juste devant la plage de Qawra Point. Attention, la baie est peu profonde mais avec des accueillants de fonds sables et algues.

Sous la Protection de Notre Dame des Victoires, la baie de Mellieha. La chapelle qui surplombe possède une vierge protectrice des marins, avec de très anciens ex-votos sur bois polychromes. Fond rocheux de très bonne tenue, on dormira sur ses deux oreilles à l’entrée de la baie dans un renfoncement sur la droite. On y croise parfois des dauphins, qui viennent braconner dans les fermes marines. Un plaisir total.
Petite idée : laisser le bateau au mouillage et embarquer avec l’annexe jusqu’au Coral Lagon. Cette ancienne grotte au plafond effondré est une promenade qui vaut vraiment le détour.
Toujours vers Mellieha, mais à droite cette fois-ci, un joli mouillage à Imġiebaħ Bay. Peu fréquenté et très agréable en journée, s’il n’y a pas de houle Nord-Est.

Comino, l’île des pirates :

En premier lieu, aller fouiller dans les grottes, sensations garanties. Crystal Lagon, comme un cirque ouvert et idyllique. Des tas de merveilles à découvrir et un panorama fantastique où que l’on regarde. On plongera du haut des rochers, on nagera avec des milliers de poissons. Eaux cristallines et couleurs turquoises garanties.
Blue lagoon, entrée sud. On mouille l’ancre à l’avant et lance une amarre à terre par l’arrière sur les rochers, parfait pour ranger plus de bateaux et éviter les dérâpements capricieux. Étape moins fréquentée que l’entrée nord.
Blue lagon, entrée nord. C’est le must d’une visite à Malte. On pourra profiter hors saison d’une eau digne des Seychelles, avec quelques degrés en moins.
Les grottes de Blue lagoon. L’île que tout le monde regarde en face, c’est Cominoto ! Le secret réside dans la grotte sous-marine qui traverse l’îlet de part en part ! Frissons et sensations inoubliables pour n’importe quel nageur aguerri. En se retournant, là on voit le tourisme de masse et ses méfaits. Soupe de touristes, venus pour la journée en Promène Toutous… Et les vendeurs de snacks et frites qui envahissent les alentours du débarcadère pour faire leur beurre. Heureusement qu’on est sur un beau bateau et retrouvons vite le calme de ce petit coin de paradis. Car oui, passé 16h, le Blue Lagoon se vide et redevient entièrement vôtre !!!

Santa Maria Bay. La dernière baie de Comino et la plus tranquille. Parfaite si l’on désire faire le tour de Comino à pied dans la journée.

Gozo, la merveille préservée :

Avec ses grottes calcaires, ses falaises abruptes, ses crevasses et autres fjords (oui oui!) ils forment forment des refuges naturels pour une multitude de poissons… et le bonheur des plaisanciers. Plus calme et authentique, on s’y rendra par beau temps exclusivement. Les conditions pouvant être très changeantes et les courants parfois forts surtout par vents du Nord qui peuvent rendre la navigation plus compliquée. Gozo est plus sauvage et moins façonnée que Malte. Donc le Sud, l’Ouest et le Nord sont parfois houleux suivants les vents locaux souvent surprenants et taciturnes.
A la sortie du port ferry de M’Garr, un joli spot pour l’apnée et un rando en palme avec tout pleins de poissons perroquets.
Un peu plus loin, mouillage en journée, le fjord de Mgarr Ix Xini. Cette longue crevasse ou l’on s’amarre par l’arrière, cache tout au fond un restaurant fruit de mer, exceptionnel. Lieu exclusif du tournage de Angelina Jolie et Brad Pitt en 2015 (lire notre article).

Vers plus beau mouillage de l’archipel

Bienvenue au pays des Dothrakis et du mariage de Daenerys and Drogo : et oui, pour les fans série comme Games of Thrones, longer en voilier, les immenses falaises vers l’ extraordinaire mouillage de Dwejra. Un vrai moment fort en émotion. Grottes gigantesques aux voûtes effondrées envahies par la mer : Fungus Rock et son mouillage inspire le respect. Sans compter les chouettes qui nichent dans les grottes qui ambiancent les nuits. La lumière, en fin de journée est incroyable dans ses grottes tapissées de bleu. Inutile de parler du coucher de soleil, certainement l’un des plus beaux de l’archipel maltais. Alors, cap à l’Ouest !

Voici un petit tour d’horizon de nos lieux préférés. Il en existe beaucoup d’autres, comme le Nord de Gozo avec plein de falaises, des dauphins au large. On adore Marsalforn pour son charme désuet de cité balnéaire endormie… mais avec d’excellents restaurants sur le port, parfait après une journée de navigation. Et naturellement les plus belles plages de sable rouge cuivré de Gozo : l’unique Ramla Bay et la plus intime San Blas. Parfaites pour mouiller sur des fonds sablonneux et aller se chercher une glace en admirant notre fière embarcation qui nous attend bouchonnant au loin… Un vrai régal !

le Sud de Malte et Saint Peter’s Pool.

Fan d’apnée ? Parfait : On trouve dans la roche des mérous, des murènes, des oursins. Mille et une merveilles qui font de Malte une splendide destination. Uniquement pour se faire plaisir.

Des précautions particulières quand on est à la voile ?

Attention au vent de Nord-Est sur Gozo. Renforcement du vent catabatique à la pointe ouest quand on monte vers Dwejra.
Les mouillages sur Gozo et Comino sont uniquement des mouillages de beau temps.
Par Nors-Est, renforcement du courant entre Gozo et Comino. Il peut être difficile de passer à la voile. En cas de besoin, par NE on peut se réfugier à Ta Lippija, derrière le gros rocher qui sépare de la belle plage de Ghajn Tuffeiha. Vraiment un excellent abris.

Une anecdote qui tue ?

Une spécificité Maltaise, les mouillages politiques. La société maltaise est clivée en deux : Une forte rivalité existe entre les villages « Labour » (Gauche traditionnelle travailliste) et les villages « Nationalistes » (droite conservatrice). Chez beaucoup de plaisanciers maltais, on retrouve cette spécificité locale avec les mouillages séparés suivant les idées politiques ! Aucune inquiétude pour nous européens, ils vous laisserons mouiller et seront (presque) toujours aimables et aidant.
Autre particularité, les grappes de bateaux. Les familles maltaises sont grandes, et si les amis d’amis viennent à la fête alors… c’est la fiesta! Ils amarrent leurs voiliers et bateaux à moteur tous ensemble. Il n’est pas rare en saison de voir une dizaine de bateaux accostés ensemble. Et quand ils mettent les Watts, c’est toute la baie qui en profite…

Et nous alors, on embarque quand ?

Maéva et Gérard vous accueilleront avec plaisir à bord de leur bateaux estampillés Voiliers Liberté !
Ils proposent des croisières à la journée, toujours inoubliables comme des EVJF – enterrements de vie de jeune fille – ou des navigation en groupe d’amis voileux, mais aussi de la location pure de leurs voiliers. Avec leur gentillesse et leur pédagogie, toujours humble face à la mer, notre couple de voileux saura vous emmener plus loin et faire découvrir Malte et Gozo comme des vrais Robinson. Super idée logement si vous aimez la mer, quand les bateaux sont à la marina ou au mouillage, et qu’ils ne sont pas loués, Voiliers Liberté propose des lits en B&B à des très bon prix ! Avec toutes commodités (sanitaires à bord ou à la marina de Taxbiex), non loin des arrêts de bus Sliema, cela assure une ambiance cosy et nautique inoubliable pour votre séjour à Malte !

La plus belle course à la Voile : La Rolex Middle Sea Race

A vous, tous les fans de course au large et de sensations fortes : saviez-vous que sans doute la 2ème plus belle course à la voile au Monde se tient tous les ans à Malte ? Il s’agit pour la centaine de bateaux participants de faire le tour de la Sicile dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en partant et revenant à Malte.
Grandiose, le départ a toujours lieu dans le Grand Harbour de La Valette un samedi matin d’Octobre. Cela donne lieu à un spectacle époustouflant de bateaux s’élançant par classes et catégories au son des coups de canon tonnant depuis l’Upper Barraka Garden.

Ensuite les voiliers filent vers la côte Est de la Sicile, puis vient le redouté détroit de Messine et les îles éoliennes juste derrière. Quoi de plus beau que de régater en doublant le Stromboli et son panache de fumée, le volcan le plus actif d’Europe, et de filer plein Ouest ensuite pour aller chercher les îles Lampedusa et Pantelleria au large de la Tunisie.

Enfin, dans un finish toujours haletant foncer plein Est pour passer entre Comino et Malte avant la ligne d’arrivée à La Valette.

Cocorico !

En 2018, c’est le français Gery Trentesaux sur son JPK breton « Courrier Recommandé »  qui est arrivé premier en temps compensé. Pas peu fier puisque c’est seulement la 3ème fois qu’un équipage français reporte cette course. Toujours dans les bons coups, l’équipe du Petit Maltais était là pour hurler et applaudir ces marins qui n’ont jamais froid aux yeux pour braver des conditions très changeantes comme seule la Méditerranée sait les concocter.
Bravo à eux et à l’année prochaine !!!

Lien sponsorisé :

LPM-banniere.3.2-e1465372142827

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.