Il y a quelques jours, l’équipe du Petit Maltais a pu rencontrer Carole Rondot, une Française spécialiste et passionnée de vin. Cette rencontre nous a permis de lui poser quelques questions auxquelles elle a répondu avec plaisir.

1. Pourriez-vous nous présenter votre parcours ?

« Cela fait 15 ans que je travaille dans le secteur du vin. J’ai commencé par faire des études de biologie et géologie, puis je me suis intéressée un peu plus à l’œnologie et à la dégustation de vins au travers de mes premières expériences en pré-dégustation de grands crus primeurs notamment. Cela m’a ensuite amené à travailler en Angleterre pour un entrepreneur qui détenait six restaurants et une boutique de vins, puis chez un importateur pour la grande distribution où j’étais, entre-autre, chargée des vins d’Amérique du Sud. Arrivée à Malte il y a 7 ans, j’ai intégré le groupe Marsovin où j’étais responsable de la cave et des événements pour promouvoir leurs vins maltais localement et auprès des touristes. Je suis désormais à mon compte, j’organise des dégustations de vins et importe des vins de qualité du continent. »

2. Quels types de cépages sont utilisés dans les vignobles à Malte ?

« Il y a tout d’abord des vignes de cépages dits « classiques » comme le Cabernet Sauvignon et Franc, la Syrah, le Sauvignon blanc, le Chardonnay, le Merlot… Mais on trouve également deux cépages « endémiques » (propres à Malte), le Gellewza qui est un rouge donnant des vins plutôt ronds et fruités, et le Girgentina qui est un blanc permettant des vins désaltérants avec un nez floral et fruité. »

3. Comment qualifieriez-vous le vin maltais ?

« Pour moi le vin maltais est un entre-deux, il combine des spécificités des vins européens et de ceux du Nouveau Monde. Son nez est fruité, en bouche on retrouve des vins blancs à tendance secs mais avec des notes de fruits blancs (poire, pêche, pêche blanche) et une belle acidité. Les rouges quant à eux, ont un tanin doux et légers et des fruits rouges et noirs à maturité. La tonalité de fruits du vin maltais est proche de celle du nouveau monde avec un corps proche de l’Italie ou bien de la France. Ces caratéristiques en font des vins plaisant à boire avec un fruit dominant mais Malte offre aussi des vins de garde. »

4. Quel est l’impact du sol et du climat sur la production de vin à Malte ?

« Il existe différents types de sols à Malte. Au sud, la terre rouge (Terra rosa) est fertile mais une irrigation est necessaire pour assurer le developpement de la vigne tout en maîtrisant les coûts car l’eau doit être désalinisée. Cette terre est utilisée essentiellement pour la production de vins rouges. Le nord de l’île quant à lui, à dominante argilo calcaire, est plus adapté à la production de vins blancs. Grâce à un taux de pluviométrie relativement bas (volume annuel de 530mm seulement), les maladies des vignes sont quasi-inexistantes et l’utilisation de produits chimiques et autres pesticides est plus rare qu’en France. »

5. Quels conseils donneriez-vous pour bien choisir son vin maltais ? Quels sont les pièges à éviter ?

« Au restaurant, il est important de faire attention à la température de la bouteille, si celle-ci a une température trop élevée, il y a des chances pour que le vin ait été mal stocké et donc soit moins plaisant. Il est bien également de vérifier l’appellation DOK (Denominazzjoni Ta’Origini Kontrolata ) ou IGT (Indikazzjoni Ġeografika Tipika) ainsi que la présence de la bague avec l’écusson maltais qui certifie que le vin est produit avec des grappes maltaises et mis en bouteille à Malte . En effet, les vins de Malte et Gozo bénéficient, pour les meilleurs, de leur propre AOC appelée ici D.O.K. et, pour les vins d’entrée de gamme, une Indication Géographique Protégée indiquée I.G.T. sur les étiquettes. »

Merci à Carole pour avoir répondu si passionnément à nos questions.

Si vous souhaitez suivre Carole Rondot, être au courant de ses prochaines dégustations et faire partie de son projet de Wine Club, n’hésitez pas à la suivre sur sa page Facebook :

« Carole Rondot a passion for Wine ».

Carole Rondot

Carole Rondot

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.