Qui l’eût cru ? L’amour n’est pas seulement dans le pré, il est aussi dans les eaux cristallines de Malte !

« A Malte, c’est comme dans le Nord… On y pleure deux fois : quand on arrive et quand on repart. » La bloggeuse Charline s’est confiée à nous en ces termes. Elle nous a raconté son coup de foudre, son histoire d’amour assez atypique. Voici Charline, jeune diplômée Belge de 22 ans, et voici son histoire.

« Chers lecteurs, chères lectrices du Petit Maltais, l’histoire que je vais vous raconter est la mienne. Mais elle pourrait un jour, et je vous le souhaite, devenir la vôtre. Mes objectifs ne sont ni écrire une autobiographie ni sembler rébarbative. Je souhaite simplement vous prouver que rien n’est impossible et qu’il est important de ne pas se mettre des barrières inutiles.

Malte, l’essayer c’est l’adopter !

Je me présente : Charline. Après avoir passé une semaine de vacances sur Malte en juillet 2017, j’en suis tombée amoureuse… Je relève donc le challenge : y retourner seule pour une durée de trois mois. Trois mois = trois buts : réaliser mon stage, découvrir ce petit paradis bleu et avoir un aperçu du quotidien, car oui, j’ai le projet de m’y installer définitivement.

C’est en février 2018 que je pose mes valises sur le territoire maltais : QUE L’AVENTURE COMMENCE !


Clairement, Malte c’est top. Chaque matin le soleil est là, la mer, les chats… Tout ce que j’aime ! Et dire que je vais avoir trois mois pour faire le tour ce bel endroit. L’excitation est à son comble… First things first : faire la connaissance de nouvelles personnes. Bon, je vous avoue que j’ai vraiment envie de rencontrer des gens de cultures différentes… J’adore ça !

L’aventure est au bout de la rue…

A croire que la magie de Malte a opéré : je fais la connaissance d’un type super cool, Nathan, un jeune homme qui habite Malte et qui est… Maltais. Si ce n’est pas un hasard ?!

Tout bêtement, j’ai répondu à sa « story » sur Instagram, une magnifique photo de Ta’Xbiex… Et de-là, on a papoté, papoté, papoté… Puis on s’est dit que ça serait sympa de se rencontrer !  

J’ai moi-même fixé l’endroit. Inconditionnelle fan des chats que je suis, j’ai bien évidemment choisi l’Independence Garden à Tas-Sliema.

Première fois que je fais connaissance « en face-à-face » avec quelqu’un qui ne parle pas le français…

Cette amitié se révèle d’ores et déjà inédite et originale ! On passe beaucoup de temps ensemble… On visite de nombreux endroits et comme guide touristique, je n’aurais pas pu espérer mieux. Il me fait voir et découvrir les plus beaux spots de l’île (même si pour moi, tout est magique)

Tout paraît hors du commun car tout est nouveau. Petit à petit, cette amitié complice se transforme en une histoire d’amour inespérée.

On y vient ! Bien que tout semble idyllique, je vous avoue que nous nous posons de très nombreuses questions puisqu’effectivement, lui comme moi savons qu’à la fin du mois d’avril, je quitte Malte… Pas pour très longtemps, certes, mais je pars. Je parle français, il parle maltais. Je viens du Nord, il vient du Sud. Je suis d’une culture européenne, il baigne dans la culture méditerranéenne. Alors que l’on semble frôler l’Utopie – pour ne pas dire l’impossible – ce genre d’histoire prête à sourire. Et pourtant…

Je viens du Nord, il vient du Sud.

Et pourtant, ensemble nous parlons anglais du mieux que l’on peut, on se corrige l’un l’autre, d’ailleurs notre niveau progresse à vitesse « grand V ». Je lui apprends quelques mots français, j’apprends le maltais. On fait les trajets du Nord au Sud. On apprend les habitudes et coutumes l’un de l’autre… Et bien plus encore !

Aujourd’hui, je ne suis plus sur l’île et lui y est toujours. Mais ce n’est qu’un au revoir puisque dans quelques jours, j’ai l’immense bonheur de l’accueillir chez moi. Quant à moi je retourne sur Malte au mois de Juillet et lui revient ici au mois de septembre.

Et oui, ce n’est qu’un au revoir…
Puisque mon projet de retourner vivre sur Malte est concret : tout se prépare.
 

Vous savez quoi ? Alors qu’actuellement près de 2.000 kilomètres nous séparent, je n’ai jamais autant communiqué avec quelqu’un : j’ai un numéro maltais, on s’appelle tous les jours, on se voit en vidéo-conférence tous les jours…Et rien ne change. Au contraire, notre complicité continue de grandir.

Le message que je veux vous faire passer via mon histoire c’est que tout est possible. Ne vous mettez pas des barrières inutiles car, si comme moi, vous êtes amené(e)s à prendre des décisions comme celles-là, dites-vous que ce sera l’une des relations les plus constructives de votre vie. La langue, la culture, la distance… Quand on veut, on peut. »

Vous aussi comme Charline vous vivez d’amour et d’eau fraîche (ou plutôt bleue turquoise) ? Avez-vous fait une rencontre inoubliable et inédite à Malte ? Dites nous tout, nous sommes ravis lorsque vous partagez vos histoires avec nous.

En échange, vous trouverez ici nos coups de coeur à nous, que ce soit restaurants, activités, sites culturels… Pour avoir le coup de foudre de Malte une seconde fois !

Surtout n’hésitez pas à visiter le site très complet de Charline alias “Thinkxdifferently” tout rempli d’humour et de sincérité sur sa vie d’expatriée. Elle vous y explique entre autre comment elle a pu trouver son stage et son logement. Et vous pourrez suivre ainsi toutes ses futures aventures… en tout cas nous on a trop hâte !!!

 


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.